Le diesel et la voie vers un avenir neutre en carbone

Many of the advances  in diesel technology demonstrated in SuperTruck I are in production today to improve fuel economy and by extension reduce greenhouse gases.
Bon nombre des progrès de la technologie diesel démontrés dans SuperTruck I sont en production aujourd’hui pour améliorer l’économie de carburant et, par extension, réduire les gaz à effet de serre.

Les moteurs diesel continueront de s'améliorer dans les années à venir, jouant un rôle important dans les efforts de réduction des gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques, selon un dirigeant de Cummins ayant récemment participé à une discussion sur l'avenir de la technologie.

Dr Wayne Eckerle, vice-président de la recherche et des technologies, a dit au public que l'événement virtuel commandité par le Forum sur les technologies diesel que des initiatives comme SuperTruck II sont déjà en cours en vue d'explorer l'accroissement de l'efficacité des moteurs diesel modernes et des remorques de tracteur longue distance.

On compte parmi les innovations potentielles des progrès en matière de récupération de la chaleur gaspillée, de contrôle du moteur, de réduction de la friction du moteur, de conception de véhicules aérodynamiques et beaucoup plus encore.

Eckerle affirme qu'il y aura, au fil du temps, un lien croissant entre le véhicule complet et les conditions environnementales, y compris des progrès dans les technologies tournées vers l'avenir qui permettent des ajustements en cours d'utilisation pour une efficacité énergétique maximum, ce qui entraîne une réduction des gaz à effet de serre.

« C'est vraiment notre équivalent du programme spatial, Eckerle a dit à propos du programme SuperTruck, un partenariat entre les secteurs public et privé dirigé par le service de l'Énergie des États-Unis et d'importantes entreprises en transport robuste sur route. C'est ainsi que je vois ça. »

SuperTruck I a été lancé en 2010, avec pour objectif d'améliorer l'efficacité du transport de marchandise de 50 %. Il a fini par surpasser ce but et beaucoup des progrès dus à l'initiative sont aujourd'hui produits en masse. SuperTruck II vise à accroître l'efficacité du transport de marchandise encore davantage.

Chart on the progress of diesel
Le Forum sur les technologies diesel affirme que les technologies diesel sont considérablement plus propres depuis les 30 dernières années (le tableau est une gracieuseté du Forum sur les technologies diesel).

Les améliorations à venir des technologies diesel miseront sur les importants progrès réalisés au cours des 20 ou 30 dernières années en matière de contrôle des émissions.

Depuis environ 1990, les moteurs diesel modernes réduisent les particules et les oxydes d'azote, lesquels contribuent fortement au smog, soit d'environ 98 % selon le Forum sur les technologies diesel.

Le forum affirme qu'il faudrait 60 camions au diesel propre d'aujourd'hui pour égaler les émissions d'un seul camion diesel vendu en 1988.

Même si le diesel pourrait rester encore un certain temps la plus importante source de carburant sur les marchés sur route et hors route, il arriva un moment où la technologie ne pourra plus répondre à la demande croissante pour ce qui est de l'élimination des gaz à effet de serre et des émissions sans une quelconque forme d'électrification, que ce soit par des technologies de piles ou de piles à hydrogène, ou peut-être par une nouvelle source d'énergie.

Les moteurs hybrides employant ces technologies à faible teneur en carbone et du diesel pourraient être essentiels en vue d'atteindre la neutralité du carbone.

Cummins est en train de développer, dans le cadre de sa stratégie d'ensemble, des technologies à faible teneur en carbone dans son secteur Nouvelles sources d'alimentation en vue d'offrir aux clients un vaste portfolio de solutions énergétiques afin qu'ils puissent choisir ce qui fonctionne le mieux selon leurs propres objectifs en matière de durabilité.

L'entreprise tiendra sa première Journée de l'hydrogène le 16 novembre en vue de discuter de sa stratégie relativement au carburant à faible teneur en carbone prometteur.

Eckerle regarde le futur du diesel avec optimiste en partie parce que Cummins possède les puissants outils nécessaires aux grandes réalisations.

« Je dois dire que ce sont notre capacité analytique et notre capacité à modeler le processus de combustion qui jouent les plus grands rôles dans ce processus, dit Eckerle. Nous pouvons modéliser la façon dont le carburant passe de l'injecteur à la chambre de combustion, et ainsi de suite, ainsi que tout l'ensemble du processus de traitement de l'air. Cela est vraiment essentiel pour nous, car nous avons des moteurs répondant à de nombreuses utilisations différentes. »

Eckerle a participé à la table ronde avec Carrie Song, vice-présidente du diesel renouvelable chez Neste, et Michael Lefebre, directeur mondial du marketing chez John Deere Power Systems. Le Forum de technologie diesel est une organisation à but non lucratif qui se consacre à faire de la sensibilisation sur l'importance des moteurs, carburants et technologies diesel.
 

blair claflin director of sustainability communications

Blair Claflin

Blair Claflin est directrice de Sustainability communications for Cummins Inc. Blair s’est jointe à l’entreprise en 2008 en tant que directrice des communications sur la diversité. Blair vient d’un journal de fond. Il a travaillé auparavant pour le Indianapolis Star (2002-2008) et pour le registre des moines (1997-2002) avant cela. [courriel protégé]

 

Cummins celebrates 2020 reductions in water, waste, energy use and GHGs

The new Water Hub at Cummins' plant in Rocky Mount, North Carolina (U.S.), saves millions of gallons of water.
The new Water Hub at Cummins' plant in Rocky Mount, North Carolina (U.S.), saves millions of gallons of water.

Cummins’ 2020 environmental sustainability goals led to significant reductions in water use, waste production and energy use, as well as critical savings in greenhouse gases (GHGs).

The findings included in the company’s recently released 2020 Sustainability Progress Report demonstrate that setting challenging goals, sharing them publicly and reporting on the company’s progress can drive important environmental benefits.

Even when the company fell short of a goal, it made meaningful progress. For example, while Cummins didn't achieve its goal of a companywide 95% recycling rate, it nevertheless set a record rate of 93%.

"I remember when we created the 2020 plan, expanding into a wide range of public goals across greenhouse gases, water and waste," said Brian Mormino, Executive Director of Technical & Environmental Systems at Cummins. "It is amazing to now reflect on how we used our data and experience - combined with our passion and commitment - to produce really powerful results."

Cummins 2020 Goals
Here's a look at the progress Cummins made on its 2020 environmental goals. The goals were announced in 2014.

WATER GAINS LEAD THE WAY

The gains on reducing water use were especially impressive from the goals announced in 2014. The company first reached its goal of a 50% reduction in water use intensity (water use adjusted by hours work) in 2018, then surpassed that goal the following two years, ending 2020 with a 53% reduction compared to Cummins' baseline year of 2010.

The company reduced its overall water consumption to 772 million gallons in 2020, a nearly 14% drop from 2019 and a 20% reduction from 2017 when Cummins used 964 million gallons. Much of the company's water reductions were achieved through low- and no-cost efforts, notably fixing leaks and optimizing processes. Cummins' conservation efforts also involved some capital projects, primarily equipment efficiency upgrades and other high-impact projects.

Cummins' water neutrality efforts also yielded success. The company validated 16 sites as achieving Cummins' standard for water neutrality in 2020, surpassing the company's goal of 15. In many instances, these locations offset their water use with community improvements to either conserve water or make new water sources available.

The company will build on those community improvements in the Cummins Water Works program announced recently. The $8 million initiative will invest and engage in sustainable, large-scale, high impact projects. 

CRITICAL ENERGY AND GHG REDUCTIONS

Cummins also made significant progress on the company’s effort to reduce both the GHGs it produces and those the company’s products produce in use.

The company, for example, surpassed for a third consecutive year its goal to partner with customers to improve the efficiency of Cummins' products in use to reach an annual run-rate reduction of 3.5 million metric tons (MMT) of carbon dioxide (CO2). The company first achieved its products in-use goal in 2018 when it recorded a 4.3 MMT reduction in CO2, then increased that to a 4.6 MMT reduction in 2019 and a 4.9 MMT reduction in 2020.

And none of this includes the groundbreaking work Cummins is doing in low-carbon battery-electric and fuel cell electric technologies, or the electrolyzers critical to producing low-carbon green hydrogen.

Cummins also achieved its goal of increasing the company's use of renewable power. In addition to its support of a wind farm expansion in northwest Indiana, Cummins is up to 45 sites that have systems to collect solar power. The wind farm expansion offsets nearly all of the electricity the company uses from traditional sources at its Indiana facilities in the United States.

While Cummins just missed its goal of achieving a 32% energy intensity reduction (absolute energy use adjusted by hours worked) from company facilities, it did reach a 27% intensity reduction. The pandemic introduced complications to achieving the goal, significantly reducing hours worked. However, absolute energy use fell 10% in 2020, which translates into a GHG savings..

WASTE REDUCTION EFFORTS ADVANCE

Cummins exceeded the company's 2020 goal for sites achieving Cummins' standard for Zero Disposal status. Thirty-five sites achieved the standard by the end of year, five more than the company's goal of 30 sites. The standard is extremely challenging, only allowing incineration if it generates more energy than it takes to maintain combustion.

The company's waste reduction efforts did benefit from the facility closings caused by the pandemic in 2020. Generated waste fell by 15.8% last year, or a little more than 78 million pounds.

That, however, was at least partially offset by an increase in waste streams from disposable personal protective equipment (PPE) to guard against the spread of COVID-19 in open Cummins facilities. Following local regulations for the safe disposal of PPEs was a top priority.

As for the 95% recycling rate goal, the company knew it was aggressive when it was announced in 2014. The challenge grew as Cummins absorbed or acquired additional sites and found it difficult to find places to recycle in some parts of the world. Finally, the amount of relatively easy material to recycle such as corrugated paper and wood dwindled as the company made greater use of returnable and re-useable packaging. And yet Cummins missed its overall goal by just two percentage points.

What's next? the company hopes to build on the success of its 2020 goals by achieving the 2030 goals established in PLANET 2050, Cummins' environmental sustainability strategy.

EN SAVOIR PLUS

To learn more, check out the Environment section starting on page 18 of the Cummins 2020 Sustainability Progress Report.

 

 


blair claflin director of sustainability communications

Blair Claflin

Blair Claflin est directrice de Sustainability communications for Cummins Inc. Blair s’est jointe à l’entreprise en 2008 en tant que directrice des communications sur la diversité. Blair vient d’un journal de fond. Il a travaillé auparavant pour le Indianapolis Star (2002-2008) et pour le registre des moines (1997-2002) avant cela. [courriel protégé]

 

Cummins engage des employés partout dans l’entreprise afin d’atteindre les objectifs en matière de climat

The PLANET 2050 Influencer program seeks to engage employees in Cummins' environmental sustainability efforts.
Le programme d’influenceurs PLANET 2050 vise à engager les employés dans les efforts de durabilité de l’environnement de Cummins.

Cummins s’engage à engager les employés dans les 2030 objectifs de l’entreprise afin de réduire davantage l’impact environnemental de Cummins et l’aspiration de l’entreprise à être neutre en carbone de 2050.

L’initiative d’influenceurs de la planète 2050 vise à créer des défenseurs des employés qui comprennent comment la stratégie de durabilité de l’environnement de Cummins aura un impact sur l’entreprise et la société dans son ensemble alors que le monde s’attaque au climat et à d’autres problèmes environnementaux cruciaux.

« Nous ne pouvons pas atteindre nos 2030 objectifs ou nos 2050 aspirations de Cummins sans employés engagés », a déclaré Karen Cecil, directrice de la durabilité de l’environnement de l’entreprise. « Nous voulons que les employés sachent qu’ils sont habilités à faire du changement et qu’ils ont les connaissances et la permission d’agir. »

UNE OCCASION UNIQUE

Le programme d’influence a été dévoilé lors du mois de l’environnement annuel de juin de l’entreprise, que Cummins a commencé en 2014 quand il a lancé ses premiers objectifs environnementaux complets timed to 2020. L’entreprise a récemment terminé ses travaux sur ces objectifs, en obtenant des réductions significatives des utilisations d’eau et d’énergie par Cummins et des déchets qu’elle produit.

L’entreprise s’est également associée à ses clients afin de réduire considérablement le dioxyde de carbone produit par les produits Cummins utilisés.

L’entreprise se tourne maintenant vers les objectifs fixés dans la stratégie de durabilité de l de Cummins 2050 en matière d’environnement. LA PLANÈTE 2050 a été dévoilée à la fin des années 2019 alors que l’attention a commencé à se construire sur les problèmes climatiques dans le monde.

L’entreprise croit avoir une occasion unique de faire une différence sur le climat en raison de la portée mondiale de Cummins et du nombre de marchés que ses produits servent.

La technologie Cummins alimente le transport de fret sur route, les machines de construction, l’équipement agricole, les industries marines et ferroviaires et les génératrices qui fournissent une alimentation de secours aux hôpitaux et aux centres informatiques. La stratégie de durabilité de l’entreprise comprend des objectifs timed to 2030 qui sont alignés sur l’accord de Paris sur le changement climatique et l’aspiration de Cummins à être neutre en carbone de 2050.

LA CULTURE EST CRUCIALE

Plus de 120 employés se sont dits intéressés par le programme d’influenceur et près de 50 ont assisté à la première réunion d’orientation des influenceurs. Les participants sont priés d’assister à des réunions pour en savoir plus sur PLANET 2050, sensibiliser la population à la stratégie et participer à au moins une activité d’engagement par trimestre.

An employee works at the Cummins Fuel Cell & Hydrogen Technology campus in Mississauga, Ontario (Canada), a center for the company’s fuel cell and hydrogen production, research and development initiatives.
Vous voulez en savoir plus sur la durabilité chez Cummins? Consultez le rapport sur les progrès réalisés en matière 2020 de l’entreprise récemment publié.

« Il offre aux employés respectueux de l’environnement comme vous, comme moi, une plateforme pour sensibiliser les gens et mettre notre passion à l’action », a déclaré Sandy Jeyselan, ingénieur principal des produits pour le nouveau groupe de pièces ReCon de l’entreprise. Jeyselan participe au programme.

Cecil affirme que le développement de la bonne culture sera essentiel au succès de PLANET 2050. Bien que l’entreprise ait longtemps été un resserre de la durabilité, produisant un rapport de durabilité depuis le 2003, les objectifs de la stratégie exigeront un niveau d’engagement et de soutien des employés contrairement à ce que l’entreprise a poursuivi auparavant. Les 2030 objectifs comprennent :

 

  • Réduire les émissions absolues de gaz à effet de serre (GES) des installations et des activités de 50 %.
  • Réduction de la portée des émissions de GES à vie absolue de 3 (y compris celles que l’entreprise possède ou ne contrôle pas) des produits nouvellement vendus de 25 %.
  • En partenariat avec nos clients afin de réduire la portée des émissions de 3 GES sur le terrain de 55 millions tonnes métriques.

Les nouveaux objectifs auront littéralement un impact sur tout le monde chez Cummins. Par exemple, ils appellent à éliminer les plastiques à usage unique dans les salles à manger d’entreprise et aux événements des employés.

« PLANET 2050 touche plus de fonctions et d’employés que jamais », a déclaré Brian Mormino, directeur général des systèmes environnementaux techniques. « Il est important pour nous de garder les employés informés, engagés et habilités au sujet de la stratégie, des objectifs et de ce que nous faisons pour les atteindre. »

blair claflin director of sustainability communications

Blair Claflin

Blair Claflin est directrice de Sustainability communications for Cummins Inc. Blair s’est jointe à l’entreprise en 2008 en tant que directrice des communications sur la diversité. Blair vient d’un journal de fond. Il a travaillé auparavant pour le Indianapolis Star (2002-2008) et pour le registre des moines (1997-2002) avant cela. [courriel protégé]

 

La pandémie n’empêche pas Cummins de faire des progrès sur les priorités ESG clés (environnement, social et gouvernance)

Employees at the Rocky Mount Engine Plant in North Carolina (U.S.) officially launch the plant's Water Hub in 2020. It uses a number of technologies including hydroponics to return millions of gallons of water to the plant for non-potable use.
Les employés de l’usine de moteurs Rocky Mount en Caroline du Nord (é.-u.) lancent officiellement le centre d’eau de l’usine en 2020. Il utilise un certain nombre de technologies, y compris la culture hydroponique, pour retourner des millions de gallons d’eau à l’usine pour une utilisation non potable.

Cummins a réussi à faire progresser ses priorités en matière d’environnement, de social et de gouvernance (ESG) malgré la pandémie de COVID-19, indique le nouveau rapport de progrès en matière de durabilité de l’entreprise en 2020.

Le report comprend un certain nombre de premières et de records d’entreprise en 2020, dont un nombre record d’aréseaux mondiaux, un taux de recyclage record, un taux d’incidence record en matière de santé et de sécurité, le premier jour virtuel de l’hydrogène et le rôle clé de l’entreprise dans le premier train de voyageurs alimenté à l’hydrogène. Bien que COVID-19 a laissé une marque insépuisable sur l’entreprise, elle n’a pas défini Cummins en 2020.

La pandémie a déclenché son propre ensemble de records d’entreprise et de premières, y compris une chute record des revenus suivie sous peu d’une augmentation record des commandes puisque les clients de Cummins ont effectué des tâches essentielles comme le transport de nourriture et de médecine. Mais elle n’a pas empêcher l’entreprise de s’attaquer à une multitude de problèmes clés en matière de durabilité, y compris le changement climatique, l’environnement, la diversité et l’équité raciale, la cybersécurité et l’innovation.

« Je suis fier de ce que nous avons accompli en 2020 et je suis optimiste quant aux occasions à venir de continuer à alimenter un monde plus prospère », a déclaré le président et directeur général, Tom Linebarger, en regardant en arrière le 2020 lors de l’introduction du rapport.

Quand COVID-19 a commencé à se propager au début de 2020 et que les communautés ont commencé à s’arrêter, même les entreprises les plus saines ont été gravement touchées. La pandémie a démontré, une fois de plus, que les entreprises ne sont aussi fortes que les communautés qui les entourent.

Voici un aperçu de ce que Cummins a fait en 2020 pour bâtir un monde plus prospère :

ENVIRONNEMENT

Les 2020 objectifs de Cummins en matière de durabilité de l’environnement ont suscité de nombreuses réalisations décrites dans le nouveau rapport, y compris un taux de recyclage de la société de disques de 93 % (page 24 du rapport) et une réduction de l’intensité de l’eau (utilisation de l’eau ajustée par les heures travaillées) de 53 % par rapport à l’année de référence de 2010 de Cummins (page 22 du rapport). L’objectif de l’entreprise était une réduction de 50 %. Cummins a également dépassé son objectif de 2020 pour les sites qui atteignent les normes de l’entreprise en matière de neutralité de l’eau et d’élimination nulle.

L’entreprise s’est associée à des clients pour dépasser de loin l’objectif de Cummins de réduire la production de dioxyde de carbone, un gaz à effet de serre clé, par ses produits utilisés (voir la page 25 du rapport). Cela va directement à la mission mondiale de lutter contre le changement climatique. Mais les progrès de Cummins ne se sont pas arrêtés là.

Du côté des produits, le rapport couvre le rôle important que le nouveau secteur d’activité de Cummins joue non seulement dans le développement de plateformes d’alimentation à faible et à émission de carbone, mais aussi dans la technologie nécessaire pour augmenter l’approvisionnement mondial en hydrogène vert (page 57). Cummins travaille également à l’amélioration de ses moteurs au diesel et au gaz naturel en ayant à l’esprit le climat. Enfin, le rapport décrit la vision de l’entreprise en matière de voie axée sur l’innovation en matière de neutralité du carbone (page 61).

SOCIAL

Cummins a continué de progresser sur les défis sociaux qu’elle croit essentiels à la création de communautés plus prospères. Les changements apportés à la loi et à la politique en matière d’égalité entre les sexes résultant de Cummins Powers Women et de ses partenaires ont maintenant un impact sur la vie de 17 millions de femmes et de filles (page 35). Cummins TEC : Technical Education for Communities compte plus de 1 700 diplômés en 2020 dans le but de transformer la vie des jeunes défavorisés par des compétences professionnelles pour obtenir de bons emplois (page 34).

Aux États-Unis, l’entreprise a lancé Cummins Advocating for Racial Equity en 2020, une initiative communautaire visant à démanteler le racisme institutionnel (page 36). Cummins s’est engagée à jouer un rôle de chef de file sur le sujet à la fois dans et hors de l’entreprise et a commencé à rendre compte de la composition raciale et ethnique de sa propre main-d’œuvre américaine afin d’être aussi transparente que possible (page 42).

Enfin, l’entreprise a émis un record de $22 millions en subventions aux communautés, y compris $2.7 millions en subventions d’urgence à des partenaires qui pourraient rapidement offrir des services clés en face de la pandémie (page 33).

GOUVERNANCE

En matière de gouvernance, le rapport détaille la façon dont le conseil d’administration de Cummins a démontré son engagement en faveur de la diversité et de l’inclusion, ajoutant un quatrième membre diversifié en 2020 et un cinquième membre en 2021 (page 47). Le conseil d’administration de 13 membres compte également cinq femmes.

Entre-temps, le conseil d’administration et le Executive Risk Council de l’entreprise, composé de hauts dirigeants de Cummins, ont ajouté le changement climatique à la liste des risques d’entreprise de l’entreprise qui sont gérés activement (page 54). Une nouvelle section sur la cybersécurité détaille les efforts multiples de l’entreprise pour s’attaquer à la liste apparemment croissante des cybermenaces (page 53). De plus, la fonction éthique et conformité a créé un nouveau site Web visant à faciliter l’apprentissage des politiques fondamentales de l’entreprise (page 50).

Tous ces efforts du ESG ont été en grande partie en plus de l’incroyable réponse collaborative de l’entreprise à COVID-19 (page 63). Dans l’ensemble, le rapport montre qu’il est très difficile de se mettre entre Cummins et sa mission de construire un monde plus prospère. Même une pandémie ne pourrait pas le faire.
 

blair claflin director of sustainability communications

Blair Claflin

Blair Claflin est directrice de Sustainability communications for Cummins Inc. Blair s’est jointe à l’entreprise en 2008 en tant que directrice des communications sur la diversité. Blair vient d’un journal de fond. Il a travaillé auparavant pour le Indianapolis Star (2002-2008) et pour le registre des moines (1997-2002) avant cela. [courriel protégé]

 

Cummins s’est vanée d’être une organisation de haut niveau en matière d’innovation environnementale à l’échelle mondiale

The technical center at the company's engine plant in Seymour, Indiana (U.S.).
Le centre technique de l’usine de moteurs de l’entreprise à Seymour, Indiana (É.-U.).

Cummins a été nommée parmi les 100 meilleures organisations au monde qui innovent pour un avenir environnemental meilleur en se basant sur une revue du « portefeuille de brevets verts » de l’entreprise.

Le classement de l’indice GREEN100 de Sagacious IP fait suite à l’année record de 2020 de Cummins pour les brevets de tous les types à l’échelle mondiale. Cette année-là, l’entreprise a reçu 312 brevets mondiaux, battant son précédent record de 287, atteint en 2017. Il s’agit d’une amélioration de près de 9 % par rapport au record précédent de Cummins et d’une augmentation de plus de 12 % par rapport à 2019.

« L’indice GREEN100 est une caractéristique annuelle qui reconnaît les organisations qui travaillent et innovent sans relâche pour construire un avenir vert », a déclaré m. Taun m.m. m., président de l’IP sagacious. « Je m’adresse à Cummins pour être à l’avant-garde de l’innovation verte et de la durabilité dans les objectifs de l’entreprise. »

À PROPOS DE L’INDICE

L’indice comprend 100 entreprises et universités du monde entier, allant de Qualcomm, le semi-conducteur, l’entreprise de logiciels et de technologie sans fil basée à San Diego, California (é.-u.), qui s’est classée première dans le rapport, à la Compagnie de Saint-Gobain, la conception, la distribution et le fabricant de matériaux Français, qui a classé le n # 100. Cummins a classé le numéro 92 de l’étude.

Les États-Unis ont le plus d’organisations dans le GREEN100 avec 39 suivies du Japon avec 20. Le resserrement examiné dans le cadre de l’étude tombait généralement dans l’un des 10 groupes : l’énergie et la puissance ; transport – véhicules à moteur et pièces; énergies renouvelables; renseignements et communications; transport – compagnies aériennes; machines industrielles; construction et infrastructure; produit chimique; soins de santé; et la transformation des métaux.

Sagacious IP est l’une des plus grandes entreprises mondiales de recherche et d’expertise-conseil en matière de propriété intellectuelle, dont le siège social se trouve à à Àrgaon, en Inde, et qui a des bureaux partout dans le monde. Établie en 2008, elle compte plus de 1 000 clients dans plus de 45 pays.

L’indice GREEN100 de l’entreprise a exploré les brevets mondiaux de 2015 à 2020 pour les sociétés de juges en fonction de leur engagement en faveur d’un avenir plus respectueux de l’environnement, de leur impact actuel sur cet avenir et de leur potentiel d’influencer l’avenir. Sagacious affirme que sa méthodologie va au-delà de l’évaluation des entreprises sur la quantité de leur brevet pertinent afin de les évaluer également sur la qualité de ces brevets.

Le but de l’étude et du classement, selon Sagacious, est de sensibiliser et d’étinceller la conversation autour de la qualité de l’innovation obtenue afin de répondre à des problèmes comme les défis climatiques du monde.

2020 Cummins Global Patents Chart
Cummins a constamment augmenté le nombre de brevets mondiaux que l’entreprise a reçus depuis 2013.

UN RECORD D’INNNOVATION

Cummins s’est rapidement fait une place de chef de file en nouvelles technologies d’alimentation à faible teneur en carbone comme les batteries et les piles à carburant électriques ainsi que les électrolyseurs afin de produire de l’hydrogène renouvelable en fractionnant l’eau en hydrogène et en oxygène.

Le nouveau secteur d’alimentation de l’entreprise a fait partie de plusieurs premières récemment, dont le premier train de voyageurs alimenté à l’hydrogène au monde.

Entre-temps, Cummins s’est employés à améliorer ses plateformes de diesel et de gaz naturel afin de réduire les gaz à effet de serre (GES) qui piègent la chaleur ainsi que les principaux contributeurs au smog, comme les matières particulaires et les oxydes d’azote.

L’entreprise a investi d’importants montants en innovation, en plus des dépenses de recherche, de développement et d’ingénierie de 900 millions de dollars au cours de chacune des trois dernières années, dont un record de 1 milliards de dollars en 2019.

Cummins aspire à être neutre en carbone de 2050 dans le cadre de la stratégie environnementale de durabilité de la planète 2050 de l’entreprise. 2050 comprend également des objectifs fondés sur la science, fixés à 2030, qui sont alignés sur l’accord de Paris sur les changements climatiques.

L’entreprise a récemment terminé ses travaux sur des objectifs environnementaux fixés à 2020, ce qui a réduit significativement la consommation d’eau et d’énergie dans les installations de Cummins tout en augmentant le recyclage. L’entreprise a également collaboré avec ses clients afin de réduire les GES générés par les produits Cummins utilisés.

Cummins publiera bientôt ces résultats dans le rapport sur les progrès réalisés en matière de durabilité de 2020 de l’entreprise. En savoir plus sur les initiatives de durabilité de Cummins se trouvent sur le site sustainabilité de l’entreprise.

blair claflin director of sustainability communications

Blair Claflin

Blair Claflin est directrice de Sustainability communications for Cummins Inc. Blair s’est jointe à l’entreprise en 2008 en tant que directrice des communications sur la diversité. Blair vient d’un journal de fond. Il a travaillé auparavant pour le Indianapolis Star (2002-2008) et pour le registre des moines (1997-2002) avant cela. [courriel protégé]

 

Redirection vers
cummins.com

L'information que vous cherchez se trouve à cet endroit :
cummins.com

Nous lançons ce site pour vous maintenant.

Merci.