SCR versus EGR: What's the right choice for the rail industry?

Today, there are two core technologies to reduce emissions within the rail industry: Selective Catalytic Reduction (SCR) and Exhaust Gas Recirculation (EGR). But how do you know which is the right technology for your customers?

A quick internet search for "SCR vs. EGR" will return more than two million results from various sources, but what does it all mean? For decades, people have been debating the merits of each technology, arguing over which is better. We'd argue, however, that the question you should be asking is this: Which technology is right for your customers?

In this article, we’ll provide a clear and practical explanation for SCR and EGR technology in the rail industry.

First, a little background on the SCR vs. EGR technology debate.

EGR or SCR for the rail industry
A mix of technologies - from electronics and controls to aftertreatment sytems - are used in the race towards near-zero NOx engine emissions. 

Emission regulations for engines used in heavy-duty applications - from on-road vehicles to locomotives - started in the 1990s and became more stringent in the 2000s. Locomotive manufacturers were able to meet these emission regulations without the use of exhaust gas aftertreatment technologies in most applications. On the other hand, heavy-duty on-road engine manufacturers had to meet more stringent regulations compared to railway locomotives.

In the 2010s, as emission regulations got more stringent, several heavy-duty on-road engine manufacturers needed to use a combination of SCR and EGR technologies to achieve the required emission levels. For the rail industry, where most applications require the use of larger engines, several engine manufacturers had to choose between SCR or EGR to meet the new emission regulations. This was the beginning of the debate between SCR and EGR technologies.

A Better Question: What is the right emission reduction technology for your customers? 

From rail operators to locomotive manufacturers, rail industry players have needs unique to their business models and markets served. Instead of making the technology choice the starting point, we have outlined three use cases and the right aftertreatment technology.

When running hours and fuel consumption makes the engine efficiency an important parameter

Challenge: As regulations require pollutant emissions deceased, engine manufacturers could adjust engine parameters to partially lower the emission of pollutants.

Combustion temperature is one of these parameters, however, a lower combustion temperature reduces NOx emission yet increases fuel consumption. For rail operators focusing on improving fleet utilization, increased fuel consumption could negatively impact their financials and worsen their environmental impact.

Opportunity: Rail operators can optimize engine combustion for higher fuel efficiency and choose to reduce NOx separately through SCR, since SCR is a solution external to the engine. Given the high proportion of fuel costs in rail operators’ overall running costs, rail operators would likely offset the additional cost of diesel exhaust fluid (DEF) over time through the fuel consumption savings.

When reliability matters, and you want to build upon an already reliable engine

Challenge: Engine manufacturers have the option to introduce varying levels of engine design changes to meet the more stringent emission regulations. For locomotive manufacturers, any extensive change in engine design raises the question of engine reliability. This concern is further amplified for engines, such as the Cummins QSK50 and QSK60, which have proven their reliability over many applications and millions of hours of usage.

Opportunity: Locomotive manufacturers could lower the risk of adversely impacting engine reliability by choosing engines that didn’t go through significant architectural design changes and new part introductions from an engineering perspective. SCR technology helps the engine meet emission regulations with limited architectural design changes in an engine’s combustion chamber.   

When a high degree of commonality helps you create a financial edge through operational savings

Challenge: As emission regulations vary across regions, locomotive manufacturers and rail operators face a dual challenge: offering products that are fit for local needs, while increasing their financial performance. 

Opportunity: Use of SCR technology would likely allow locomotive manufacturers to have higher commonality across variations within a given engine platform. This offers financial and operational benefits. For instance, rail operators managing a fleet with higher engine commonality will benefit from common service methodologies while managing fewer parts. 

"We expect the locomotive manufacturers and rail operators using engines with SCR technology today to be better positioned in the near future when the emission regulations get more stringent. Today's SCR technology is well suited to meet future emission regulations with less interventions, positioning users of SCR technology a step ahead of users with other emissions technologies," says Miranda Cross, Global Rail Account Manager of Cummins Power Systems.

Bottom line, it is important to evaluate your customers' key needs and use cases before making the technology decisions. For customers with the above three use cases, SCR offers a combination of financial and environmental benefits, including greenhouse gas reduction, while also helping locomotive manufacturers and rail operators meet unique local needs.

To learn more about trends and technologies in rail industry follow Cummins on Facebook and LinkedIn. To learn more about rail power solutions Cummins offers, visit our webpage.

Pensez-vous que vos amis et collègues aimeraient ce contenu ? Partagez sur LinkedIn et Facebook.

Aytek Yuksel-Cummins Inc

Aytek Yuksel

Aytek Yuksel est le responsable du marketing de contenu de Cummins Inc., en se concentrant sur les marchés des systèmes d’alimentation. Aytek s’est joint à l’entreprise en 2008. Depuis, il a occupé plusieurs postes de marketing et vous offre maintenant les enseignements tirés de nos marchés clés, allant des marchés industriels au secteur résidentiel. Aytek vit à Minneapolis, au Minnesota, avec sa femme et ses deux enfants.

Machine du mois : Oxbo 9240 coffee Harvester

Abatteuse à café Oxbo 9240

Partout dans le monde, plus de 2,25 milliards tasses de café sont consommées quotidiennement. En moyenne, il faut environ 70 haricots pour brasser chaque tasse. Chaque haricot commence sa vie comme une cerise du café qui doit passer par un processus qui comprend la récolte, le traitement, le séchage, le fraisage, la dégustation, l’exportation, la torréfaction et le broyage pour devenir ce que vous reconnaîtrez comme un café.

Du ramassage des mains aux mesures mécaniques, il existe plusieurs façons de récolter les cerises contenant des grains de café. Depuis près de deux décennies, Oxbo est un chef de file dans la production de moissonneuses à café de haute qualité qui sélectionnaient mécaniquement les cerises. La prochaine génération de ces moissonneuses est l’Oxbo 9240.

Abatteuse à café Oxbo 9240

Conçu pour la récolte sur un terrain accidenté, l’Oxbo 9240 est doté d’une grande base de roue et d’une conception à 3 roues pour améliorer la maniabilité. La machine est fabriquée pour le marché sud-américain et comprend un moteur Cummins QSF 2.8 de catégorie 3 de 72 chevaux (HP) à montage bas. La position du moteur permet à l’arracheur de maintenir un centre de gravité inférieur pour une plus grande stabilité.

Pour récolter les cerises, une tête de prélèvement utilise une action d’agitation horizontale pour enlever les cerises tandis qu’un receveur à faible perte et à forte densité entoure doucement l’arbre afin d’offrir une plus grande rétention. Une fois que les cerises de café ont été cueillies, le 9240 a un système de nettoyage qui élimine les feuilles et les petits bâtons.

Qui sait, le prochain café que vous buvez pourrait avoir été choisi avec Cummins Power !

étiquettes
Immeuble de bureaux Cummins

Cummins Inc.

Cummins est un chef de file mondial en alimentation qui conçoit, fabrique, vend et entretient des moteurs au diesel et aux carburants de remplacement de 2,8 à 95 litres, des ensembles de génératrices électriques diesel et de remplacement de 2,5 à 3, 500 kW, ainsi que des composants et de la technologie connexes. Cummins dessert ses clients par l’entremise de son réseau de 600 installations de distributeurs indépendantes et détenues par l’entreprise, et de plus de 7 200 concessionnaires répartis dans plus de 190 pays et territoires.

Harbor Harvest: Sustainability and small business on The Sound

Harbor Harvest

A retail center, a transport company, a boat builder and an engine manufacturer walk into a bar... Oh, attendez. Cela devait dire qu’ils ont commencé à expédier des produits d’origine locale partout dans le long Island Sound à l’aide d’un bateau hybride durable unique pour offrir un accès respectueux de l’environnement aux marchandises pendant la pandémie de COVID-19.

Meet Harbor Harvest : la solution novatrice du Connecticut amenant la ferme au port, puis à votre table.

Bob Kunkel vit à Norwalk, dans le Connecticut, depuis 27 ans. Un homme avec un arrière-plan unique qui aimait passer du temps sur l’eau, mais aussi dans la cuisine. Ce duo de passions l’a amené à épouser un marché alimentaire consacré à la vente d’aliments de qualité et à un programme sur la route Marine sur la côte nord-est.

Harbor Harvest hybridePremièrement, qu’est-ce que ce bateau hybride ? Kunkel est président de alternative marine technologies, qui se spécialise dans des projets en dehors de l’histoire de la propulsion normale ou de la conception de navires. En se connectant à BAE Systems (une entreprise de technologie de pointe), les deux organisations ont pensé à convertir le système de bus de véhicules électriques de BAE en un projet maritime. Après avoir travaillé avec un premier fabricant de moteur, m. Kunkel et BAE ont découvert que le système marin entièrement intégré de Cummins Inc. était le dernier élément de leur idée de millions de dollars. Le catamaran diesel-électrique est né à l’aide de deux moteurs QSB 6.7 hybrides prêts à l’emploi et d’un ensemble d’affichage pour surveiller les moteurs, les composants hybrides et le système de stockage d’énergie.

L’hybride transporte environ 28 palettes de produits d’origine locale, dont 10 sont positionnés dans un espace de promenade entièrement réfrigéré et protégé. Le navire fait office de voie de transport pour les fermes familiales et les systèmes agricoles qui amènent leurs produits durables dans la grande ville. Kunkel mentionne que le marché d’une ferme locale n’atteint généralement qu’un rayon de 10 milles. Avec Harbor Harvest, la marine Highway leur permet de prolonger leur portée sans augmenter leurs coûts.

D’un point de vue de la durabilité, les avantages sont clairs. Un voyage que le port de la récolte peut terminer de Norwalk, Connecticut à Huntington, New York en environ une heure emmène leurs homologues du camionnage n’importe où de 6-12 heures pour accomplir. Mais les émissions sur route ne sont pas la seule chose qui sauve la récolte portuaire ; ils améliorent également l’efficacité des agriculteurs locaux. Les fermes familiales n’ont pas à se débarrasser de leur lait ni à jeter leurs produits parce qu’ils ne peuvent pas le faire sur le marché. Harbor Harvest offre à sa nourriture un itinéraire fiable et profitable pour les tables des gens.

Au cours de la pandémie de COVID-19, l’organisation à base de Norwalk a prospéré. Bien que le bateau n’ait couru qu’un ou deux jours par semaine en raison d’une baisse de la demande des restaurants et des détaillants, ils n’ont certainement pas à manquer d’éléments essentiels.

Harbor Harvest 1st location

« Les grandes usines de transformation de la viande ont des problèmes avec les fermetures », a déclaré m. Kunkel. « Nous sommes directement aux fermes et aux abattoirs sur mesure, alors nous n’avons eu aucun problème à fournir de la viande, du poisson et d’autres produits. » Il a ensuite fait en sorte que les vendeurs locaux puissent mieux répondre aux urgences locales, affirmant que cela accentue « ce que «Buy local » et « soutien local » signifie vraiment.»

Harbor Harvest est un parfait orage de la durabilité, de la petite entreprise et de l’innovation. L’amélioration de la relation entre l’agriculteur, le port et le client n’est pas un petit travail, mais Kunkel et ses partenaires corporatifs semblent avoir concocté un fonctionnement impeccable. Harbor Harvest se penche vers l’avenir, espérant qu’il continuera d’élargir ses activités avec d’autres navires hybrides.

Avec un ton décontracté, mais le plus sérieux des intentions, Kunkel conclut, « je pense que nous sommes assez près de changer le monde ».

étiquettes
Katie Yoder-Cummins Inc.

Katie Yoder

Katie Yoder est une spécialiste en communications marketing. Nouveau chez Cummins en 2018, Katie s’est jointe à l’équipe des opérations de commercialisation où elle appuie les initiatives en matière de foires commerciales en Amérique du Nord. En tant qu’ancienne diplômée de l’Université d’Wisconsin, Katie aime observer les sports de blaireau pendant son temps libre.

Que tiendra l’avenir pour les chantiers de construction du monde ?

Worksite of the Future

Nous présentons notre série d’articles sur le « worksite of the future », où nous examinons les tendances qui façonneront l’avenir de l’industrie de la construction.

Pour le chantier de construction du futur, les gestionnaires d’équipement et de site pourraient surveiller leurs bulldozers et leurs excavatrices avant de partir. À l’aide d’un tableau de bord sur leur ordinateur portable ou leur téléphone, ils pourraient vérifier quels entretiens ont été effectués pendant la nuit et quels entretiens seront nécessaires pour maximiser la disponibilité au cours des prochains jours. Certains prédisent un moment où les gestionnaires de l’équipement et du site n’auront jamais à quitter leur domicile, ce qui leur permettra d’accomplir leur travail à distance. Leur équipement autonome pourrait également être contrôlé à distance.

Il se peut qu’il y ait un moment avant que tout cela arrive. Mais à mesure que l’industrie de la construction évolue, Cummins Inc. travaillera en partenariat avec les clients de la construction afin de développer des innovations qui leur conviennent. En fait, certaines de ces avancées se trouvent au coin de la rue.

Nous souhaitons partager notre vision du futur chantier, comment nous voyons l’évolution affectant nos clients et ce que nous faisons pour évoluer avec lui. Nous vous apporterons ces renseignements à travers une série d’articles courts au cours des prochaines semaines.

Un point de départ naturel est la compréhension de la force motrice d’un changement de technologie et de la façon dont ces progrès peuvent relever les défis auxquels est confrontée cette industrie cruciale. En décrivant quelques-uns des éléments clés de la modification entourant les groupes motopropulseurs d’équipement, nous explorerons comment nous adaptons la technologie actuelle afin de répondre aux besoins de l’industrie de la construction d’aujourd’hui.

Nous croyons que l’alimentation au diesel de pointe a un long avenir dans l’espace de construction, mais il existe des solutions d’alimentation de rechange qui ont du sens pour certaines applications. Au-delà des progrès technologiques avec le groupe motopropulseur d’équipement, nous pouvons apporter des améliorations de la productivité avec les produits numériques, par l’entremise de l’Internet des objets (IoT) et de l’apprentissage automatique.

Au fur et à mesure que la série progresse, nous explorerons les technologies de la solution d’alimentation du futur et présenterons même certains cas de test actuels. Nous examinerons les tâches précises que chaque application effectue sur le site et comment ce cycle d’utilisation s’aligne sur les forces de certaines technologies futures. Grâce à de nouveaux progrès, le taux d’adoption dépendra de plusieurs facteurs, alors nous discuterons de ces éléments et de la façon dont ils pourraient ajuster la façon dont les projets de construction sont planifiés.

Aujourd’hui, les gestionnaires d’équipement projettent des choses comme la consommation de carburant, les remplacements de filtre et les changements de lubrification. À l’avenir, ces mêmes gestionnaires d’équipement examinaient peut-être la consommation d’électricité, les calendriers de facturation et comment cela pourrait avoir un impact sur le soutien infrastructurel. Par exemple, les modules de recharge portatifs seront-ils obligatoires ou devrait-on installer des pylônes de charge attachés directement au réseau électrique ou à une série de génératrices ?

Comme les solutions d’alimentation utilisées pour déplacer l’équipement de construction évoluent, le soutien sera donc indispensable. Nos outils de service et nos modèles de soutien évolueront avec les technologies émergentes. Les technologies numériques qui surveillent et automatisent les actions de service sur plusieurs chantiers et cycles de vie des produits contribueront à maintenir le fonctionnement efficace des chantiers de construction. Les mêmes technologies de moteur de base qui se présentent sur le site seront également utilisées dans les véhicules de service afin de produire des pièces de rechange et de stockage d’énergie, peut-être en exploitant des algorithmes prédictifs.

Nous sommes ravis de partager cette histoire évolutive, nous espérons que vous vous étiquetez et vous y apprécierez.

Apprenez-en plus et participez à la conversation

Rejoignez la conversation avec #Cummins sur vos plateformes sociales ou visitez https://www.cummins.com/engines/construction pour en savoir plus sur nos solutions de produits actuelles et futures. Nous avons aussi des experts de Cummins partout dans le monde qui sont heureux de répondre à vos questions. Trouvez votre professionnel Cummins le plus près en visitant care.cummins.com ou en téléphonant à 1-800-Cummins.

Immeuble de bureaux Cummins

Cummins Inc.

Cummins est un chef de file mondial en alimentation qui conçoit, fabrique, vend et entretient des moteurs au diesel et aux carburants de remplacement de 2,8 à 95 litres, des ensembles de génératrices électriques diesel et de remplacement de 2,5 à 3, 500 kW, ainsi que des composants et de la technologie connexes. Cummins dessert ses clients par l’entremise de son réseau de 600 installations de distributeurs indépendantes et détenues par l’entreprise, et de plus de 7 200 concessionnaires répartis dans plus de 190 pays et territoires.

Cinq trucs sur la sécurité nautique à retenir avant de prendre l’eau cette saison

Conseils en matière de sécurité nautique

À partir du dépôt d’un plan de bateau pour la planification d’un contrôle de sûreté du bateau, voici cinq astuces pour vous aider à faire en sorte que votre temps sur l’eau soit mémorable pour toutes les bonnes raisons.

L’été se trouve juste au coin de la rue. Beaucoup d’entre nous aspirent aux longues journées, aux temps plus chauds et aux moments passés sur l’eau. Que vous soyez à la tête de votre ponton sur le lac, du bateau de pêche dans le Golfe ou du voilier sur l’océan, une navigation de plaisance sécuritaire commence sur le rivage.

« Chez Cummins, nos vies quotidiennes tournent autour de la sécurité », dit Jennifer McQuilken, qui travaille pour Cummins marine, mais qui est également capitaine de la garde côtière des États-Unis. «De porter un équipement de protection approprié afin de prendre les précautions appropriées lors de l’installation de notre produit dans des applications, garantissant la sécurité des membres de notre équipe et de nos clients est la priorité absolue. C’est pourquoi nous tous chez Cummins marine vous rappellerons quelques choses faciles à faire avant de partir sur l’eau pour la première fois cette saison.»

Sans plus tarder, voici cinq conseils en matière de sécurité nautique à retenir lorsque vous vous préparez à votre voyage.

Portez un gilet de sauvetage

Conseils de sécurité pour bateau et eau – gilets de sauvetage
Selon la U.S. Coast Guard, le port d’un gilet de sauvetage est recommandé pour chaque plaisancier.

Peu importe l’activité que vous avez planifiée sur l’eau, vous devriez toujours avoir un gilet de sauvetage. Il est également important de faire en sorte que votre gilet de sauvetage soit approuvé par la U.S. Coast Guard ou un autre organisme autorisé, soit approprié pour votre activité d’eau et s’adapte correctement. Il existe des styles de gilet de sauvetage disponibles pour presque toutes les aventures – croisière, chasse, pêche, pagayage, sports nautiques, etc.

La sécurité d’abord

Assurez-vous que vous avez l’équipement de sécurité approprié sur votre bateau. Il y a plusieurs articles qui doivent être vérifiés sur n’importe quel bateau, dont certains expirent. L’enregistrement valide, les feux de fonctionnement, les fusées éclairantes et les extincteurs d’incendie approuvés font partie des choses nécessaires pour un voyage en toute sécurité sur l’eau. N’oubliez pas la crème solaire, l’eau et les vêtements appropriés pour les éléments. Vous ne savez pas si vous avez ce qu’il vous faut ? Planifiez un contrôle de sécurité du bateau sans frais avec vos escadrons de la garde côtière des États-Unis ou des États-Unis d’Amérique avant de toucher l’eau.

Déposer un plan de flottaison

Informez une personne que vous avez confiance en votre plan de flottement, qui comprend des détails sur le voyage, le bateau, les personnes, le véhicule tracteur, l’équipement de communication et les contacts d’urgence. Si vous n’êtes pas de retour ou de check-in tel que prévu, un plan de flottaison permettra à quelqu’un d’avoir les renseignements dont il a besoin pour vous aider. En savoir plus sur http://floatplancentral.cgaux.org/.

Suivez les règles de navigation

Adhérer à ces règles, c’est comme suivre les lois sur la circulation. En tant qu’opérateur, vous êtes responsable de la sécurité de votre bateau et de vos passagers. Il est essentiel de savoir quoi faire dans des situations comme la réunion en tête, le dépassement d’un autre bateau et la compréhension des aides à la navigation (signes, bouées, etc.) pour un fonctionnement sécuritaire de votre bateau. Soyez conscient de votre entourage et voyagez toujours à une vitesse appropriée pour l’environnement.

Connaissez vos lois locales en matière de navigation

Les règles et les lois peuvent différer selon l’état , la région ou le pays. Les infractions peuvent entraîner des contraventions, des amendes ou une peine de prison. L’âge de l’utilisateur minimal, les restrictions de remorquage, les permis de navigation et les assurances varient. Assurez-vous de vous enregistrer avec vos directives locales avant de heurter l’eau.

« Être sur l’eau est un moyen amusant de communiquer avec vos amis et votre famille », dit le capitaine McQuilken.

« Des activités actives comme la pêche et les tuyaux, pour se détendre sur un voilier ou faire une croisière autour, nous voulons que vous ayez du plaisir, une journée sûre sur l’océan ou le lac. »

Peu importe que vous soyez un plaisancier expérimenté, ou simplement que vos pieds soient humides, il y a des ressources pour vous aider, votre famille ou vos amis en apprendre plus sur la sécurité sur l’eau. Considérez en train de suivre un cours de navigation en toute sécurité , en personne ou en ligne.

« On se voit là-bas ! »

étiquettes
Katie Yoder-Cummins Inc.

Katie Yoder

Katie Yoder est une spécialiste en communications marketing. Nouveau chez Cummins en 2018, Katie s’est jointe à l’équipe des opérations de commercialisation où elle appuie les initiatives en matière de foires commerciales en Amérique du Nord. En tant qu’ancienne diplômée de l’Université d’Wisconsin, Katie aime observer les sports de blaireau pendant son temps libre.

Redirection vers
cummins.com

L'information que vous cherchez se trouve à cet endroit :
cummins.com

Nous lançons ce site pour vous maintenant.

Merci.