Cummins Executive Promotes Energy Diversity to Address Climate Change

Cummins executive Tony Satterthwaite, shown here at a management conference in 2017, testified today before a House Committee on climate change.
Cummins executive Tony Satterthwaite, shown here at a management conference in 2017, testified today before a House Committee on climate change.

A Cummins executive told a U.S. House Select Committee today that policy decisions promoting energy diversity are the best way to address climate change in the heavy-duty transportation sector.

Tony Satterthwaite, President of the Distribution segment at the company, said a diversity of fuels, including diesel, natural gas, electrified power and developing technologies such as hydrogen fuel cells, give customers the chance to pick what works best for their circumstances (you can watch Tony's testimony here).

“As we look to the future of the heavy-duty transportation sector, we see a sector that is highly complex and one in which we don’t believe there will be one technological solution that will meet all needs”, Satterthwaite said in testimony submitted to the House Select Committee on Climate Crisis. 

"Public policy plays an important role in facilitating this energy diverse future for the heavy-duty sector," Satterthwaite said. "We think the best policies are ones that don't pick winners and losers but focus on desired outcomes. The best technology to solve a problem today may not be the best in six months or two years."

Tony Satterthwaite - U.S. House Committee on the Climate Crisis
Tony Satterthwaite, President of Cummins' Distribution Business, provides testimony in front of the U.S. House Committee on the Climate Crisis (July 16, 2019). 

ENERGY DIVERSITY

Cummins is committed to investing in an energy diverse future where its customers have a broad portfolio of power options – including clean diesel, natural gas, electrified power and even fuel cell technology – so they can choose what works best for them.

While perhaps best known for its diesel and natural gas engines, the company established its Electrified Power segment in 2018 and recently announced it had entered into an agreement to acquire, through a wholly-owned subsidiary, fuel cell systems provider Hydrogenics Corporation. 

Satterthwaite told the committee climate change is a significant threat and encouraged it to take steps promoting innovation, especially in the development of energy infrastructure. He said it might be some time for all communities to have access to the full range of energy options.

Cummins believes, for example, that some of its customers may opt for clean diesel as the infrastructure is developed across the country for electrified power. Clean diesel has made significant strides. It would take 60 of today's diesel trucks to equal the emissions of a new truck sold in 1988.

Enacting policies that promote the power of choice for every market will help ensure that every community has the proven technology necessary to meet air quality and climate goals while promoting economic growth.

The hearing today (July 16, 2019) in Washington, D.C., was titled "Solving the Climate Crisis: Cleaning Up Heavy-Duty Vehicles, Protecting Communities." The select committee's goal is to reduce carbon within the heavy-duty transportation sector, with a primary focus on electrification. Cummins was invited as a stakeholder to give its perspective on energy diversity.

Since its inception, the select committee has held four hearings and two policy roundtables. The committee is led by U.S. Rep. Kathy Castor, a Florida Democrat.

CUMMINS’ COMMITMENT

Cummins is the largest independent producer of diesel engines and diverse power solutions in the world. It embraced regulations more than 30 years ago, developing technology that enabled the company to meet standards that reduced particulate matter (PM) emissions in the diesel engine by 90 percent and oxides of nitrogen (NOx) emissions by 95 percent, while improving fuel-efficiency.

PM and NOx are key contributors to smog while improving fuel economy reduces carbon dioxide (CO2), a key component to climate change.

The company has set specific goals to reduce the waste it produces and the water and energy it uses and recently announced it had met its goal two years early to partner with customers to improve the efficiency of its products in use. Cummins fuel teams have conducted nearly 300 projects with customers since 2014 to reach an annual run rate reduction of 3.5 million metric tons of CO2.

Infographic from Diesel Technology Forum
The Diesel Technology Forum produced this graphic on the gains clean diesel has made over the years.


 

Blair Claflin directeur des communications en développement durable

Blair Claflin

Blair Claflin est directrice de Sustainability communications for Cummins Inc. Blair s’est jointe à l’entreprise en 2008 en tant que directrice des communications sur la diversité. Blair vient d’un journal de fond. Il a travaillé auparavant pour le Indianapolis Star (2002-2008) et pour le registre des moines (1997-2002) avant cela. [courriel protégé]

 

Cummins named a Top-Scoring Company on the 2020 Disability Equality Index

Cummins has been named a Top-Scoring Company on the 2020 Disability Equality Index® (DEI), a national, transparent benchmarking tool that offers businesses an opportunity to self-report their disability inclusion policies and practices. Companies that score 80% or higher are recognized as “Best Places to Work for Disability Inclusion.” Cummins scored 80% on this year’s index.

Cummins has been named a Top-Scoring Company on the 2020 Disability Equality Index® (DEI)

"I'm so pleased to see Cummins' progress on the DEI," said Mark Smith, Vice President - CFO and the Executive Sponsor of the company's disability inclusion initiative. "Last year, we participated in this survey for the first time and found that we had a good deal of work to do to ensure we're creating an environment that enables people with disabilities. I'm extremely proud of all that has been accomplished over the last several months."

From 2019 to 2020, the Cummins Disability Inclusion initiative, led by Dennis Heathfield, made great strides in the following DEI survey categories:

  • Internal and external communications 
  • Leadership engagement
  • Employee Resource Group network and alignment
  • Recruiting practices
  • Facilities accessibility

Going forward, the work will be focused on improving technology and web accessibility, designing and implementing a global workplace adjustments system, and supporting site-specific disability inclusion efforts.

The Disability Equality Index is a joint initiative of the American Association of People with Disabilities (AAPD) and Disability:IN. It was first launched in 2015 and is acknowledged today as the most comprehensive disability inclusion assessment tool designed and embraced by both business leaders and disability advocates. This year, 247 corporations used the DEI to benchmark their disability inclusion efforts.

Immeuble de bureaux Cummins

Cummins Inc.

Cummins est un chef de file mondial en alimentation qui conçoit, fabrique, vend et entretient des moteurs au diesel et aux carburants de remplacement de 2,8 à 95 litres, des ensembles de génératrices électriques diesel et de remplacement de 2,5 à 3, 500 kW, ainsi que des composants et de la technologie connexes. Cummins dessert ses clients par l’entremise de son réseau de 600 installations de distributeurs indépendantes et détenues par l’entreprise, et de plus de 7 200 concessionnaires répartis dans plus de 190 pays et territoires.

Les outils de haute technologie permettent à Cummins de soutenir les clients en toute sécurité au milieu d’une pandémie

Les techniciens en ventes et service de Cummins peuvent travailler en collaboration avec des experts à plusieurs kilomètres à l’aide de RemoteConnect.
Les techniciens en ventes et service de Cummins peuvent travailler en collaboration avec des experts à plusieurs kilomètres à l’aide de RemoteConnect.

Un ensemble d’outils de haute technologie appelé RemoteConnect permet à Cummins de prendre en charge les clients tout en maintenant la distanciation sociale et les restrictions de déplacement mises en œuvre lors de la crise de COVID-19.

Les outils, qui permettent aux experts de voir à distance ce que les techniciens voient sur le terrain, ont été créés par l’équipe de Cummins Care en 2017, avant la crise de COVID-19, pour aider les clients dans des endroits difficiles d’accès. Maintenant, avec le voyage découragé pour empêcher la propagation du virus, l’utilisation de RemoteConnect a augmenté de façon spectaculaire, ce qui rend les outils plus importants que jamais.

« RemoteConnect a été créé pour être une solution de rechange lorsqu’un expert en matière de Cummins ne peut pas être sur place », a déclaré le directeur de Cummins Care, Joe Brooks, qui dirige l’initiative depuis le 2017. «Cela s’est rapidement transformé en la seule solution pour entretenir nos clients dans certaines situations en raison de COVID-19. RemoteConnect a été un véritable changeur de jeu au cours de ces temps sans précédent.»

FONCTIONNEMENT DES OUTILS

La suite d’outils se présente dans un kit qui ressemble à une valise et comprend des lunettes de sécurité équipées d’un minuscule appareil photo que les techniciens peuvent utiliser pour travailler en collaboration avec des experts de l’entreprise appelés « CFSEs » pour diagnostiquer et résoudre les problèmes. Le CFSEs peut littéralement voir ce que le technicien voit même s’il est à plusieurs kilomètres de là.

RemoteConnect a rapidement démontré sa capacité à améliorer la qualité des réparations tout en réduisant le mauvais diagnostic, les dépenses de main-d’œuvre non récupérables et surtout la douleur et la souffrance du client. Les trousses ont été placées dans plus de 140 établissements Cummins, principalement aux é.-u. et au Canada, mais Cummins Care s’efforce également de les déployer ailleurs.

Avant de COVID-19, les FC ont passé un temps important sur la route, travaillant avec des techniciens de Cummins dans un établissement de ventes et service Cummins particulier afin de collaborer à des travaux de service difficiles. De plus, ils collaboreraient également avec des techniciens par l’entremise de RemoteConnect.

Lorsque COVID-19 a été déclarée pandémique, soudain, un simple vol, un train ou même un trajet en voiture pour entretenir un client n’était plus une option de routine. De nombreux CFSEs ont découvert que RemoteConnect était la meilleure chose à faire.

DES CHIFFRES IMPRESSIONNANTS

Bien que les lunettes de sécurité équipées de caméras pour la communication audio et visuelle bidirectionnelle en direct du flux ont peut-être le plus grand facteur Wow, les trousses comprennent également :

• LogMeIn Rescue : un outil permettant au CFSE de collaborer à distance avec les techniciens sur place en prenant le contrôle de leurs ordinateurs de bureau.
• Network Bridge : un outil permettant aux CFSEs de fonctionner à distance pour se connecter au module de commande électronique d’un moteur, qui est le centre de commandement d’un moteur contrôlant son fonctionnement.

En avril, plus de 5 402 cas de soutien à distance avaient été achevés depuis novembre 2018, dont 621 qui auraient été obligatoires, et 3 488 jours de temps d’arrêt ont été sauvegardés. Le kit a été utilisé 166 fois seulement entre février et avril.

Brooks et d’autres à Cummins s’attendent à ce que ces chiffres se passent dans les jours et les mois à venir. RemoteConnect est une autre façon de faire en sorte que Cummins mette la technologie et l’innovation au travail pour ses clients.
 

Immeuble de bureaux Cummins

Cummins Inc.

Cummins est un chef de file mondial en alimentation qui conçoit, fabrique, vend et entretient des moteurs au diesel et aux carburants de remplacement de 2,8 à 95 litres, des ensembles de génératrices électriques diesel et de remplacement de 2,5 à 3, 500 kW, ainsi que des composants et de la technologie connexes. Cummins dessert ses clients par l’entremise de son réseau de 600 installations de distributeurs indépendantes et détenues par l’entreprise, et de plus de 7 200 concessionnaires répartis dans plus de 190 pays et territoires.

Le PDG de Cummins met en relief la sécurité des employés, l’ingéniosité lors de la réunion annuelle

Le directeur général, Tom Linebarger, s’exprime lors d’un événement passé, avant la crise de COVID-19. La réunion annuelle de 2020 a eu lieu virtuellement pour protéger contre la propagation du virus.
Le directeur général, Tom Linebarger, s’exprime lors d’un événement passé, avant la crise de COVID-19. La réunion annuelle de 2020 a eu lieu virtuellement pour protéger contre la propagation du virus.

Cummins prend de nombreuses mesures pour protéger les employés de COVID-19, président et directeur général Tom Linebarger a déclaré lors de la réunion annuelle de l’entreprise mardi.

L’entreprise a mis en place des examens préalables sur la santé et des vérifications de la température pour les personnes entrant dans les usines, a accru les protocoles de nettoyage et a établi un centre de réponses appuyé par le personnel médical pour répondre aux questions des employés 24 heures par jour, 7 jours par semaine, indique m. Linebarger.

Il a déclaré aux actionnaires que l’entreprise a également établi un comité du leadership pour répondre aux problèmes signalés et une équipe de planification axée sur la planification des évolutions futures. Linebarger a déclaré que la santé et la sécurité des employés et des communautés où Cummins opère sont la première priorité de l’entreprise à mesure qu’elle progresse en ces temps incertains.

« La plupart des employés de bureau partout dans le monde à Cummins travaillent chez nous lorsque nous respectons les ordres de rester à la maison afin de réduire la propagation du virus », a déclaré m. Linebarger. «Au moment de cette rencontre, plusieurs de nos usines ont traversé des périodes d’arrêt ou de capacité réduite, et de nombreux établissements sont maintenant en reprise d’exploitation, quoique à un niveau très réduit. ... Les choses ont l’air très différentes maintenant que notre fonctionnement avant la COVID-19.»

Un employé de l’usine de moteurs Seymour au travail
Un employé de l’usine de moteurs Seymour à Seymour, dans l’Indiana, qui travaille selon les nouvelles règles de l’usine depuis la pandémie.

Linebarger dit que la plupart des employés de bureau restent à la maison, l’entreprise a été en mesure de détourner les ressources de nettoyage vers les installations où les employés arrivent au travail tous les jours, ce qui augmente considérablement les protocoles de nettoyage et de désinfection. Pour les employés travaillant dans les usines, en plus des projections et des vérifications de la température, des soins immédiats sont offerts aux personnes présentant des symptômes de COVID-19.

Pour les employés dont le travail exige qu’ils soient à proximité des autres, l’entreprise dispose d’un équipement de protection individuelle supplémentaire qu’elles doivent porter.

UNE AUTRE FAÇON DE TRAVAILLER

Cummins a également remanié certains procédés et mises en page pour permettre aux employés de fonctionner de façon sécuritaire et efficace, de reconfigurer les conduites d’assemblage et les entrées et les sorties afin de favoriser la distanciation sociale et de s’assurer que les surfaces communes sont nettoyées régulièrement. En plus de répondre aux questions, le centre de réponses est disponible pour effectuer le suivi des contacts afin de déterminer les personnes qui auraient pu être exposées à une personne ayant COVID-19.

L’entreprise utilise le personnel médical du centre de santé de LiveWell de Cummins à Columbus, en Indiana, pour appuyer la réponse de COVID-19. Centre.

Linebarger a déclaré que l’entreprise a profité de la crise depuis janvier lorsque le virus a été découvert en Chine. Cummins a plusieurs installations à Wuhan, en Chine, considérée comme l’épicentre de la flambée. Toutes les usines de Cummins en Chine sont maintenant de nouveau en fonctionnement et les affaires ont été vive puisque les clients de l’entreprise ont réagi à la demande refoulée.

Un employé travaille à Seymour, en Indiana.
En plus des masques, toute personne entrant dans l’usine Seymour doit passer par un bilan de santé où elle obtient sa température.

SIGNES OPTIMISTES

Ce n’est qu’un signe d’espoir. Linebarger dit que Cummins est également dans une situation financière solide. À la fin du premier trimestre de 2020, la société disposait de liquidités et d’équivalents de trésorerie de $2 milliards, de fortes notations de crédit et de régimes de retraite de Cummins sont entièrement financés. Linebarger a déclaré que l’action agressive visant à réduire les coûts, comme la réduction de la rémunération et des heures de travail pour certains employés, tout en étant douloureuse, servira bien l’entreprise au cours de cette récession sans précédent.

Même au milieu de la crise, Cummins a maintenu son investissement dans les technologies de faible et de non-carbone comme les piles à hydrogène et les plateformes d’alimentation électrique à batterie qui positionneront bien l’entreprise pour l’avenir lorsque des conditions et une demande plus normales seront restituées.

« Au cours de nos 100 années d’histoire, nous avons rencontré plusieurs crises imprévues et des difficultés économiques », a déclaré Linebarger au cours de la réunion virtuelle, une autre première causée par la pandémie. « Je suis confiant que nous réussirons à naviguer dans celui-ci comme nous l’avons fait avant et que nous émergeons plus forts en tant qu’entreprise. »

Il dit aussi fidèle à l’histoire de l’entreprise, les employés de Cummins sont devenus les défis présentés par COVID-19, répondant de façons nouvelles et créatives pour aider l’entreprise et les communautés où elle vit et travaille.

Les employés ont participé à une foule d’activités, allant de aidant les centres de soins de jour et les hôpitaux à COVID-19, à alimenter les expéditions essentielles de nourriture et de médicaments, à construire et à entretenir les génératrices dans les centres médicaux d’urgence partout dans le monde, et à à collaborer avec d’autres entreprises pour augmenter la production d’équipement de

« Nous ne vous étonnerons pas que nos employés partout dans le monde se soient intensifiés et aient répondu aux besoins de leurs communautés de façons novatrices », a déclaré m. Linebarger. "... Comme toujours, nos employés et notre entreprise font tout ce que nous pouvons pour faire face à cette crise de façon nouvelle et créative, et nous restons déterminés à alimenter un monde plus prospère.»
 

Blair Claflin directeur des communications en développement durable

Blair Claflin

Blair Claflin est directrice de Sustainability communications for Cummins Inc. Blair s’est jointe à l’entreprise en 2008 en tant que directrice des communications sur la diversité. Blair vient d’un journal de fond. Il a travaillé auparavant pour le Indianapolis Star (2002-2008) et pour le registre des moines (1997-2002) avant cela. [courriel protégé]

 

L’équipe enregistre le test à l’aide de l’ingéniosité de Cummins

L’équipe de Cummins a dû trouver rapidement comment faire des tests tout en pratiquant toutes les garanties de COVID-19.
L’équipe de Cummins a dû trouver rapidement comment faire des tests tout en pratiquant toutes les garanties de COVID-19.

Le diagnostic à bord du test de ratés d’allumage est aussi complexe que son nom le suggérerait. La tenue d’un récent test à l’avant pourrait avoir été encore plus compliquée.

Le test de main-d’œuvre exige qu’un conducteur et un technicien s’assoient côte à côte pour tester un moteur dans des circonstances « réelles » afin de prouver aux régulateurs que son système de diagnostic embarqué est capable de détecter une ratés d’allumage en raison d’une défaillance du composant produisant des émissions excessives. Le test est essentiel pour que le processus de réglementation progresse sur le modèle du moteur pendant 2021.

Les tests ont eu lieu à un collège à plusieurs heures de route et ont été à un moment critique lorsque l’école a soudainement dû faire taire le laboratoire dans le cadre de sa réponse à la crise de COVID-19. Comme l’équipe de Cummins a rapidement fait des projets visant à transférer les tests à Columbus, en Indiana, une prouesse en soi, des plans ont également été falsifiés par le chef de groupe de l’équipe d’essai Alex marin Cruz pour terminer les tests critiques au Olympia Building (Oly)-cette fois, tout en maintenant toutes les garanties covid-19 recommandées, y compris la règle de dist

TROUVER LEUR MACGYVER INTÉRIEUR

Au milieu de tous les autres stress personnels et professionnels causés par la pandémie mondiale au rythme effréné, une équipe d’ingénieurs et de techniciens d’OLY et du Cummins Technical Center (CTC) a rapidement brainstormed une solution sécuritaire.

Ils ont tiré plus de 50 pieds de câbles Ethernet et spécialisés à partir de placards de rangement rarement utilisés à CTC et à OLY. Les radios à deux voies qui n’avaient pas été utilisées depuis quelque temps ont été dépoussiérées. Le test a été légèrement reconfiguré, de sorte que le conducteur et le technicien n’ont plus à s’asseoir ensemble, mais ils pourraient quand même communiquer à l’aide des radios.

L’équipe a perdu un peu moins de 48 heures, mais le test était prêt à se poursuivre.

Une vue des essais.
L’équipe a trouvé des radios par câble et deux voies qui n’avaient pas été utilisées dans un certain temps pour garder les tests en cours.

JAMAIS AUCUN DOUTE

« Nous n’avons jamais eu de doutes », dit marin Cruz quand on lui a demandé s’il pensait que les tests devraient être reportés. « Nous nous sommes concentrés sur la sécurité et nous avons fait 10 mètres de distance. »

Ils sont maintenant sur la bonne voie pour soumettre des données dans le cadre de l’ensemble de certification au California Air Resources Board (CARB) selon les échéances de la réglementation. Il est probable que les efforts extraordinaires que nous avons déployés pour maintenir les essais sur les moteurs soient cruciaux pour faire avancer le projet.

Les membres de l’équipe en plus de Cruz comprennent Shelley KNUST, Curt Barnhart, Justin Owen, Ansh Sharma, Michael Tress, Shashank Sharma, Celso Gomez, David L Adams, Arun Shori D Sundaravel, Daniel Holle et Robert S. Jones.

Ils ont démontré, une fois de plus, que la valeur de l’entreprise en matière d’équipe et sa vision d’innover pour ses clients sont vivantes et bien chez Cummins. Même au milieu d’une pandémie mondiale.
 

Immeuble de bureaux Cummins

Cummins Inc.

Cummins est un chef de file mondial en alimentation qui conçoit, fabrique, vend et entretient des moteurs au diesel et aux carburants de remplacement de 2,8 à 95 litres, des ensembles de génératrices électriques diesel et de remplacement de 2,5 à 3, 500 kW, ainsi que des composants et de la technologie connexes. Cummins dessert ses clients par l’entremise de son réseau de 600 installations de distributeurs indépendantes et détenues par l’entreprise, et de plus de 7 200 concessionnaires répartis dans plus de 190 pays et territoires.

Redirection vers
cummins.com

L'information que vous cherchez se trouve à cet endroit :
cummins.com

Nous lançons ce site pour vous maintenant.

Merci.